Ouvrez les yeux ... Ils sont parmis nous
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 un travail à faire d’urgence [Katrina Ann Van Tassel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: un travail à faire d’urgence [Katrina Ann Van Tassel]   Mar 15 Avr - 18:08

Son réveil se mit à sonner à 7H30 précise, toutefois il fallu bien quinze bonne minutes avant que le propriétaire dudit réveil n’émerge de son sommeil. Une main tâtonna la table de chevet à la recherche de son intrus sans parvenir à l’atteindre, une tête émergea de sous les couvertures pour constater que le sujet de son interruption d’un superbe rêve ne se trouvait effectivement pas là où il aurait du se trouver.

*Merde!*

Il émergea totalement de son lit, avant de se rappeler que la veille il avait lui-même balancé le maudit objet au pied de son lit, ça lui apprendrait à ranger ses affaires. Il se leva et se dirigea vers le réveil qui, mine de rien, continuait de le narguer avec son agaçante sonnerie. Ce n’était pas la première fois qu’il se disait qu’il devrait en changer, mais jamais il n’avait pu s’y résoudre. Enfin la sonnerie s’arrêta, et William pu enfin retrouver le calme qu’il aimait tant le matin, il reposa l’objet avant d’aller à la salle de bain. Il savait pourquoi il devait se réveiller tôt aujourd’hui!

De un, William avait rendez-vous avec Katrina, sa photographe, enfin l’une de ses deux photographes, et de deux il voulait enquêter sur un cinéma de quartier vieux de plus de cinquante ans, qui serait l’objet d’étrange phénomène. Enfin pour le moment il devait se dépêcher, il avait demandé à Katrina de passer dans la matinée, et il ne souhaitait pas que la jeune femme pénètre chez lui si tout était dans le même état. En effet il n’était pas réputé pour être très ordonné, et son logement n’était pas franchement très propre, ou plutôt rangé…


Il prit une douche rapide, une de celle que l’on voudrait tant prolongé mais dont on sait que si l’on ne sort pas très vite, toute votre journée en serait gâchée… Aussi prit-il le soin de fermer les robinets, et muni d’une serviette autour de ses hanches (hj : je sais baver les filles lol) il entreprit de se préparer. Bon d’accord il ne prêtait pas vraiment attention à ce qu’il portait mais tout de même, être un looser n’allait pas de soi, il fallait cultiver son style. Et c’est sur cette pensée, oh combien, positive qu’il enfila un boxer noir, puis son jean et des chaussettes avant d’hésiter… Une chemise ou un tee shirt? Au vu de ce qu’il avait à faire aujourd’hui il opta pour la chemise.

Il passa sa main dans ses cheveux mouillés, se disant qu’il devrait les sécher mais ne sachant pas à quelle heure la jeune femme viendrait il préféra se mettre tout de suite au travail. Tout en rangeant le salon, il se rappela le jour de son entretien, ou plutôt le jour de leur entretien. Il avait été surprit que, non pas une mais, deux personnes répondent à son annonce. Toutes deux désiraient devenir photographe, et si Angel semblait plus professionnelle que Katrina, après tout elle était venue avec son appareil et un book, il n’en restait pas moins que la seconde semblait s’intéresser beaucoup plus au paranormal que la première. De plus avec le temps, un mois c’est assez long, il avait appris à cerner Angel, une jeune femme douce mais qui s’inquiétait beaucoup pour sa famille. Un peu trop parfois, au point de ne pas vraiment prendre son emploi au sérieux. Néanmoins William n’avait jamais eu le cœur à la renvoyer, elle avait besoin de ce travail et puis de toute façon Katrina lui fournissait de bonnes photos… Il ajusta un coussin sur le sofa et sourit, la pièce ressemblait enfin à quelque chose, mis à part le coin bureau qu’il n’avait absolument pas l’intention de ranger. S’il commençait il lui faudrait trois jours pour en venir à bout, pourtant il se promit de le faire bientôt.

Il regarda sa montre, ou plutôt son absence de montre puisqu’il l’avait oublié dans la chambre, et n’ayant pas l’heure se dirigea vers la cuisine qui, oh miracle, avait résister à la tempête Hirsh… Il prépara une cafetière, il n’était pas un véritable anglais puisqu’il n’était pas un friand du thé, et replongea dans ses pensées. Il avait demandé à Katrina de venir chez lui pour qu’ils puissent parler de son futur article, bien sûr il aurait pu lui demander de le rejoindre au bureau, mais celui-ci était à l’autre bout de la ville, il aurait alors du traverser deux fois la capitale britannique pour faire ce qu’il avait à faire aujourd’hui. Et puis sa proposition n’avait pas eu l’air de la déranger… Son estomac lui rappela soudain qu’il n’avait pas déjeuner, il prit un paquet de gâteau dans l’un des placards quand quelqu’un sonna à la porte. Il se dépêcha d’aller ouvrir.

« J’arrive ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un travail à faire d’urgence [Katrina Ann Van Tassel]   Mar 15 Avr - 18:43

Katrina s’était hâtée, ce matin là elle avait rendez-vous avec son patron, ce dernier avait une nouvelle affaire à lui confier, tant mieux car elle commençait à s’ennuyer. Elle s’était donc levée à 5h30 ce matin là pour avoir le temps de se doucher, déjeuner et s’habiller. Elle avait marché environ vingt minutes pour arriver à la station de métro, arrivée là-bas elle n’avait pas pris son billet…Oh tant pis, elle escalada la barrière et dévala les derniers escaliers en courant, une fois dans le métro elle s’assit près d’une fenêtre et mis ses écouteurs dans ses oreille…Et oui elle devait traverser toute la ville ce qui représentait à peu près une bonne heure avec tous les arrêt. A chaque arrêt elle observait les gens qui entraient et sortaient, S’était assez intéressant de les observer, l’instinct du chasseur remontait toujours en elle, elle regardait au dehors il n’y avait presque rien c’était déprimant. Encore une vingtaine d’arrêts avant d’y être, elle aurait mieux fait de le voir au bureau puis aller chez son patron ça ne se fait pas et…Oh tant de choses qui lui passait par l’esprit, elle augmenta le volume de sa musique jusqu’à n’avoir que ça



Elle était enfin arrivée, maintenant il ne restait plus qu’à trouver la maison ou l’appartement de Monsieur Hirsch, super elle ne savait même pas et surtout elle ne connaissait pas ce coin là de la ville. Elle rangea son Ipod dans son sac à main puis en sorti un bout de papier avec une adresse dessus, heureusement pour elle, elle croisa un homme promenant son chien qui lui indiqua le chemin à prendre pour y aller…Quoi ?? Avait-elle bien entendu ? C’était à vingt-cinq minutes de marche environ…pfffff. Katrina remercia l’homme et commença à marcher dans la direction qu’il lui avait indiquée passant parfois devant des bâtisses à vous glacer le sang, Et oui ce n’est pas parce qu’on est un chasseur que l’on a peur de rien. Au bout de trente minutes de marche, elle n’avait toujours pas trouvé, elle était revenue un peu sur ses pas, elle décida d’appeler William…Manque de chance elle n’avait pas son numéro, il ne lui restait plus qu’à demander sa route à quelqu’un et par chance elle tomba sur un couple et leur deux enfants. Il lui indiquèrent la bonne direction cette fois-ci.



Une fois arrivée elle monta les escaliers deux par deux de peur d’être en retard, elle jeta un œil à son bout de papier ; Appartement 505, évidemment il était au fond du couloir, une fois arrivée elle sonna à la porte et attendit qu’on vienne lui ouvrir
Revenir en haut Aller en bas
 
un travail à faire d’urgence [Katrina Ann Van Tassel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le travail
» Au Boulot ! Y a du travail à faire... [PV : Les shinigami seulement][FINI]
» Le travail, c'est la santé, ne rien faire c'est la conserver
» Raconter mon passé? Oui, je peux le faire!
» HAITI-JOBS-HAITI-TRAVAIL-HAITI TRABAJO-HAITI EMPLOIE-EMBAUCHAGE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost :: ARCHIVES :: Archive Ancienne Version :: Saison 2-
Sauter vers: