Ouvrez les yeux ... Ils sont parmis nous
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retrouvailles [Eliot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elisabeth Austen



Féminin
Nombre de messages : 409
Age : 32
Date d'inscription : 16/01/2008

Je Vois Les Morts
Vos Liens:
Votre Groupe: Humains
Les Pouvoirs:

MessageSujet: Retrouvailles [Eliot]   Jeu 25 Fév - 0:10



Participants : Eliot Thomson & éventuellement Zander Campbell s'il passe par là

J'avais vérifier une bonne dizaine de fois ma tenue, comme toute jeune femme j'étais assez coquette mais aujourd'hui je savais que la moindre erreur pouvait me faire risquer les railleries d'une certaine amie. Railleries non méchante cependant, juste gênante, je n'appréciais pas d'être ainsi jugée, toutefois je savais que ce n'était que pour mieux m'intégrer à ma nouvelle vie. Je n'avais pas encore fait le choix de porter un pantalon, inconcevable pour moi, enfin pour le moment, bien que je savais pertinemment qu'il me serait difficile d'en porter un. Pourtant j'espérais avoir fait quelques progrès depuis la dernière fois que nous nous étions vu, c'est pourquoi j'avais choisi une tenue sobre, jupe grise mi-longue qui s'arrêtait juste en dessous de mes genoux dévoilant des collants noirs. Eliot m'avait offert des petites bottines noires, m'assurant qu'elles iraient avec tous mes vêtements, j'allais lui montrer que c'était le cas. Comme à mon habitudes mon chemisier cachait la moindre parcelle de ma peau, on aurait d'ailleurs pu croire que mon cou de nacre était lui aussi recouvert car la coloration de mon haut se confondait avec celui-ci. Bien évidemment dans la rue, à cette heure, ce n'était pas visible en dessous de mon long manteau, col relevé pour empêcher le froid de marquer ma chair.

Notre rendez-vous était fixé depuis longtemps, j'espérais seulement qu'aucun fantôme ne viendrait l'annuler comme cela avait été le cas pour le dernier que nous avions convenu. Cette fois-ci Eliot m'avait invité chez elle et Zander, il m'était difficile de concevoir qu'une relation non marié puisse exister, cela me paraissait irréel dans la simple mesure où mon éducation prônait tout le contraire. Une femme se devait de vivre avec un homme que s'il était son père, son frère ou son mari, ni plus ni moins. Or mes "sauveurs" vivaient ensemble dans le pêché lorsqu'ils m'ont accueilli après mon retour. J'avais fini par m'y habituer tant qu'on n'en discutait pas, ce qui immanquablement n'était pas le cas. Eliot s'amusait que je m'offusque d'une telle relation, elle s'amusait d'un rien avec moi quand j'y songe. Je tournais enfin dans leur rue, la marche était une habitude depuis longtemps acquise et je me refusais toujours à ne pas pratiquer cette activité, même si mes joues se coloraient d'une teinte rosée comme cela était le cas aujourd'hui. J'emplissais mes poumons de l'air frais du matin, le soleil peu présent en ces jours hivernaux, faisait des percées de temps à autres entre les nuages donnant un aspect idyllique de Torrance. Leur maison apparu enfin dans mon champs de vision, je m'engageais dans l'allée heureuse de revoir mon amie, pourtant une étrange sensation me pris à l'estomac comme si quelque chose s'était passé, dont j'étais ignorante. Peu encline à m'interroger sur ce que cela pouvait être, je repoussais les idées noires trop heureuse de passer un peu de bon temps avec elle, peut-être que Zander serait là aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Retrouvailles [Eliot]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost :: Torrance [Quartier Modeste] :: Habitations :: Maison De Zander Et Eliot Campbel-
Sauter vers: