Ouvrez les yeux ... Ils sont parmis nous
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Elisabeth Austen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elisabeth Austen

avatar

Féminin
Nombre de messages : 409
Age : 33
Date d'inscription : 16/01/2008

Je Vois Les Morts
Vos Liens:
Votre Groupe: Humains
Les Pouvoirs:

MessageSujet: Elisabeth Austen   Mar 26 Jan - 23:41


Elisabeth
Austen



Feat Keira Knightley
  • 20 ans
  • Northampton
  • Célibataire
  • Sans Enfant
  • Humain
  • Ancien fantôme


Spoiler:
 
Votre Caractère
La patience est sans doute le trait de caractère qui me caractérise le plus, sans doute un reste de mes deux cent ans d'errance dans les paysages anglais. Malgré mon ouverture apparente au monde, je suis plutôt renfermée et je n'apprécie guère que l'on s'intéresse à ma vie, sans pour autant me montrer grossière envers ceux qui le font.


I. La vie avant la mort.

Je suis le second enfant, la première fille, d'une famille de trois héritiers. Je fus élevée dans la tradition de mon siècle : celui du XVIIIe siècle. Comme pour toutes jeunes filles de mon rang, je fus élevée à la fois par ma mère et à l'aide d'une gouvernante, je dus me contenter d'une activité domestique puisqu'il n'était pas permis aux femmes de participer à la vie extérieur, sauf pour les soirées mondaines comme l'aimait à le répéter ma tendre mère. Mes principales préoccupations auraient du être la couture, apprendre à être une bonne épouse et surtout à tenir ma place de femme, néanmoins mon cher père ne se résolut jamais à me cantonner à ses seules activités. Au lieu de cette existence, triste selon moi, il m'autorisa à apprendre à écrire, à lire, à monter à cheval à la condition que je respecte les règles établies par la maîtresse de maison : ma mère. Ce que je faisais au delà de toute raison, seulement dans le but essentielle de la satisfaire pleinement. Elle était une femme dure et douce à la fois, surtout envers moi. C'était une sensation que j'avais ressentie très tôt après la naissance de ma cadette, j'avais alors comprit que l'amour que l'on peut porter à une personne pouvait ne pas être rendu en retour ou être différent de celui auquel on s'attend. Je ne parvenais toutefois pas à concevoir qu'elle ne put ressentir aucun amour pour moi, dans la mesure où mon frère et ma sœur avaient droit à quelques marques d'attention et d'affection. J'avais pris le parti que son amour pour moi était différent du leur, cela ne perturbait aucunement, j'avais la paix pouvant galoper aisément sur ma jument dans la lande de Northampton. A seize ans mon frère de deux ans mon ainé se maria, comme le veut alors la tradition je reçus le titre de Lady, et des responsabilités qui en découlait. Dès cet instant les choses changèrent, ma vie évolua dans le mauvais sens du moins de mon point de vue, désormais je représentait ma famille, ainsi qu'un parti assez imposant. Je ne pouvais plus me terrer derrière ma position de deuxième enfant, ni derrière mes livres et mes envies de liberté, ma mère me menait sans cesse à des réunions, des réceptions auxquelles on me présentaient de nombreux hommes. Mon mariage faisait l'objet de l'attention constante de mes parents, qui souhaitaient me trouver le meilleur parti possible, c'était la prochaine étape de ma vie, cela ne me dérangeait pas, j'avais été élevée dans ce but. Seule la perspective de ne plus pouvoir parcourir les kilomètres de lande qui avoisinait le manoir familial me peinait. A mesure que le temps passait je prenais de plus en plus conscience que le choix de mes parents seraient difficiles, à dix-huit ans je fus fiancée à un duc ce qui enchantait ma chère mère mais les devoirs militaires de celui-ci primait encore et notre union était repoussée à mes vingt-ans. Pendant deux années, je perfectionnais mon rôle de future épouse, de future maîtresse de maison, et surtout de future mère. Néanmoins cet avenir tout tracé ne fut jamais le mien, car un tragique accident survint. Sans que je ne sache pourquoi je fus assassinée, à la veille de son vingtième anniversaire, à quelques mois de mon mariage.
II. La vie dans la mort.

Dès lors la défunte que j'étais devenue, aurait pu aller directement à ce que je considérais comme étant le paradis, mais une fois encore les choses ne se passèrent pas ainsi. La mort ne semblait pas vouloir de moi, j'errais sous ma forme de fantôme, d'abord près du domaine que je connaissais et que je ne pouvais me résoudre à quitter. J'observais les miens pleuré ma disparition, je vis même mon fiancé venir présenté ses plus plates excuses pour ne pas avoir pu être là pour me protéger ainsi qu'eux même pour la barbarie qui avaient frappé ma famille. Puis le temps passant j'avais poussé mes expéditions de plus en plus loin, jusqu'au bout du village le plus près de la maison, c'est là que j'ais rencontré un homme étrange. Il me voyait, il était bien vivant et pourtant il parvenait à me voir, ce que je ne parvenais pas à comprendre. Il m'avoua qu'il avait failli mourir, que depuis il voyait des fantômes auxquels il prodiguait des conseils, comme il le fit pour moi. En effet il me conseillait de partir au loin, car seul le malheur m'attendait si je restais ici, le malheur de voir ma famille mourir. Je ne pouvais me résoudre à le faire, ils étaient ce qui me restait dans ce monde, que pourrais-je faire d'autre. Pourtant je dû m'y résoudre quelques semaines après cette discussion. Une dispute entre mes parents me révéla un secret, bouleversant toute mon existence vivante ou morte, sans que celui qui le fit ne le sache réellement. C'est ce secret si bien gardé qui me poussa à tout quitter, à m'enfuir au loin, sans me retourner, sans jamais cherché à savoir ce qu'ils devenaient.
Durant deux siècles je me fis appeler Lady Elisabeth, ayant pour seule vocation de protéger autant que je le pouvait tous ceux qui le méritaient, en particulier les enfants et les femmes, j'accordais ma protection à quelques hommes. Je refusais cependant de quitter les limites de l'Angleterre, sans doute parce que je cherchais à rester sur les terres de mes ancêtres. L'une de mes protégées m'a conduit à fréquenter un quartier où un drame eut lieu : celui de la famille Campbell! J'ai vu Zander et sa famille s'épanouir avant que cette dernière ne soit massacrée par la faute d'un autre fantôme. J'avais depuis longtemps compris qu'il existait plusieurs types de fantôme, ce fut un véritable gâchis surtout pour le garçon et le bébé... Le temps passa, les années aussi, et j'appris à se méfier de ceux qu'on appelait les chasseurs qui ne se faisaient pas plus nombreux qu'avant mais dont la mission était de renvoyer les être comme moi de l'autre côté. Ce que je ne souhaitais pas, alors je les évitaient surtout depuis que certains évènements rapportaient que des hommes capturaient les fantômes pour s'approprier leurs pouvoirs. Car oui nous possédons certains dons, moi y compris. Pourtant je dérogeais à ma règle lorsque je fis la rencontre de Jack Laury. Lui aussi était un chasseur mais d'une trempe différente de ceux qui m'effrayaient, lui ne chercha jamais à me renvoyer sans mon accord. De cette rencontre naquit une alliance naquit entre nous, je devins une sorte d'informatrice sur les fantômes dangereux pour les humains, une façon pour moi de continuer à protéger ces derniers. Lorsque Jack fit le choix de partir en mission pour l'Inde et de laisser sa place à quelqu'un d'autre j'acceptais d'aider ce nouveau chef, quelle ne fut donc pas ma surprise de constater que celui-ci n'était autre que Zander Campbell en personne. Toutefois je ne lui révéla jamais ce que je savais sur la mort de ses parents, comme si ce fut un sujet tabou. Il y a deux ans il me demanda de rejoindre Jack en Inde pour une affaire urgente, je quittais alors l'Angleterre, mais ce fut la dernière communication que Zander et moi même eurent avant longtemps.
III. La vie après la mort.

Le jour de noël de l'année précédente, alors que Zander surveillait des fantômes et d'autres chasseurs il eut la surprise de me retrouver non pas sous la forme du fantôme de Lady Elisabeth mais d'une jeune femme belle et bien vivante, le cœur battant à tout rompre et le sang pulsant dans mes veines. Ce fut un choc pour lui mais surtout pour moi, je ne comprenais pas pour quelles raisons cet homme m'appelait par mon prénom alors qu'il n'en était pas l'usage. Je ne réalisais pas que deux siècles me séparait de l'ancienne Elisabeth, j'avais perdu tout souvenir de mon passé de fantôme, pour moi, la "morte-vivante", le temps s'était arrêtée à la veille de mon anniversaire. Il me fallait tout réapprendre, notamment à me mouvoir dans ce monde et les usages qui le composaient, je fus recueillie par Zander et Eliot Thompson, l'amie de ce dernier.
Mon retour à mon humanité ne s'est pas fait sans heurt, en effet dans le siècle où j'étais née les femmes avaient une position sociale totalement différente de celui dans lequel je me suis "réveillée". Il m'est difficile de dire ce qui avait été le plus dur, savoir que toute ma famille ne faisait plus partie de ce monde, ou mon apprentissage de ce nouveau monde. Bien sûr je pouvais compter sur mes deux protecteurs, qui prenaient soin à cacher mon existence ne comprenant pas mon soudain retour à la vie. Néanmoins j'ai eu beaucoup de mal à me faire aux relations hommes-femmes, et malgré le temps passé cet aspect de ma nouvelle vie m'est toujours autant pénible. Je travaillais auprès d'eux afin d'assimiler tout ce qui aurait dû être naturel pour moi, cependant j'avais des difficultés avec le nouveau style de langage, mais j'y parvenais peu à peu. Une seule chose m'empêchais réellement de prendre part à la réalité qui m'entourait et m'envahissait au plus profond d'elle même : mes souvenirs. On me les avait volé, sans que je n'y puisse rien et surtout sans que je ne sache par qui. Mais tout comme pour mon adaptation, mes souvenirs me revenaient avec parcimonie, durant lesquels mon détracteur m'apparaissait difficilement. L'évocation du nom de Jack Laury provoqua une poussée de souvenirs mais rien ne ressemblait à ce que Zander semblait raconter de lui. Dans mes souvenirs Jack avait basculé du mauvais côté, j'en venais même à penser que ma nouvelle vie était due à lui. Je me tus sur ces informations ne pouvant véritablement les prouver. J'émettais l'envie de partir au loin, voulant m'éloigner de ce monde qui m'effrayait tant et pour lequel je n'étais plus armée, ne voyant pas les fantômes, ce qui étonnait fortement certains chasseurs d'ailleurs. Toujours est-il que je me suis installée en Floride, là où je pensais refaire ma vie tranquillement sauf que... Sauf que le passé récent me rattrape.

  • Pseudo : Minidoux
  • Age : 25 ans
  • Comment à tu connu le forum : Sydney/Eliot, Eliot/Sydney, les autres admins quoi!
  • Ton avis : Ben franchement je le trouve droguant ce forum Rolling Eyes
  • Des suggestions :


Dernière édition par Elisabeth Austen le Mer 27 Jan - 12:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth Austen

avatar

Féminin
Nombre de messages : 409
Age : 33
Date d'inscription : 16/01/2008

Je Vois Les Morts
Vos Liens:
Votre Groupe: Humains
Les Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Elisabeth Austen   Mar 26 Jan - 23:48

En Résumé
A première vue je suis une humaine tout à fait ordinaire, seulement ce n'est pas le cas pour la simple et bonne raison que je suis une ancienne Lady du XVIIIe siècle, assassinée et qui a erré pendant deux siècles avant de miraculeusement revenir à la vie. Aidée d'Eliot Thomson et de Zander, j'ai du réapprendre à vivre dans un monde qui n'est pas le mien. Aujourd'hui je ne sais pas vraiment où est ma place, mais je compte bien vivre ma vie


Dernière édition par Elisabeth Austen le Mer 27 Jan - 12:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sydney J. Matthews

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1406
Age : 34
Emploi : Propriètaire Du Hunter
Date d'inscription : 15/01/2008

Je Vois Les Morts
Vos Liens:
Votre Groupe: Chasseurs
Les Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Elisabeth Austen   Mer 27 Jan - 10:42

Bienvenue à toi ^^

Franchement même s'il manque des lignes de caractères je ne peux que validé ta fiche lol Trsè bien raconté, très bien résumé bravo et toi aussi tu as ton petit de bienvenue ^^

_________________
C'est par la séparation
qu'on évalue
la force
des liens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ghost.exprimetoi.net/presentations-des-personnages-f8/sap
Elisabeth Austen

avatar

Féminin
Nombre de messages : 409
Age : 33
Date d'inscription : 16/01/2008

Je Vois Les Morts
Vos Liens:
Votre Groupe: Humains
Les Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Elisabeth Austen   Mer 27 Jan - 12:53

Ben je me suis dit qu'avec autant de lignes d'histoire, je pouvais un petit peu déroger à la règle, lol... Et franchement son histoire est tellement compliquée que je ne pouvais pas ne pas tout expliquer sans pour autant avouer mon secret qui restera toujours une énigme pour vous tous mouahahahahaha

Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sydney J. Matthews

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1406
Age : 34
Emploi : Propriètaire Du Hunter
Date d'inscription : 15/01/2008

Je Vois Les Morts
Vos Liens:
Votre Groupe: Chasseurs
Les Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Elisabeth Austen   Jeu 28 Jan - 10:47

Expdrrrr t'inquiète je disais ça pour te taquiner, je ne suis pas non plus à cheval sur les lignes et il me semblait que tu en avais parler de ton secret à la fin (sauf qu'en poisson rouge qui se respect je ne me souvient plus lol)

_________________
C'est par la séparation
qu'on évalue
la force
des liens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ghost.exprimetoi.net/presentations-des-personnages-f8/sap
Elisabeth Austen

avatar

Féminin
Nombre de messages : 409
Age : 33
Date d'inscription : 16/01/2008

Je Vois Les Morts
Vos Liens:
Votre Groupe: Humains
Les Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Elisabeth Austen   Jeu 28 Jan - 14:55

J'avais émis la proposition que mon secret fasse l'objet d'une recherche et de point pour ceux qui venaient à le découvrir. Et non je t'en avais parlé mais pas au reste de la population ghostienne, donc seule toi était au courant mais comme tu veux absolument me piquer mon rôle de Doris t'as oublié... et ben tant pis pour toi... Je mourrais (à nouveau) avec mon secret, surtout que mon perso est amnésique donc c'est pas sûr qu'elle s'en souvienne elle même
mdrrrrrrrrr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elisabeth Austen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elisabeth Austen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Duchesse Elisabeth d'Alençon
» Elisabeth d'Alençon - mon histoire appartient à Dieu mais je tenterai de la raconter aux hommes[terminé]
» Le missel d'Elisabeth d'Alençon
» "Bien le bonjour~" || Elisabeth
» Why Haiti Can't Forget Its Past

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost :: Bienvenue Dans Notre Univers :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: