Ouvrez les yeux ... Ils sont parmis nous
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ils sont vraiment tous mauvais ? [Bah libre ^^]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Ils sont vraiment tous mauvais ? [Bah libre ^^]   Mar 21 Oct - 20:32

[ Mardi soir - rues et ruelles de Londres - libre]

Ally et Valentine allaient bon train à travers les rues de Londres, battant le pavé encore humide d'une neige qui venait à peine de tomber mais qui n'était pas restée... La température, bien que peu clémente, n'était pas encore assez glaciale pour lui permettre de recouvrir le sol d'un tapis immaculé.
Val semblait pour le moins préoccupé. A vrai dire, il était assez nerveux, pressant le pas toujorus un peu plus, jetant des regards tendus et irrités par-dessus son épaule tout en s'assurant de ne pas perdre Ally de vue. Presque à chaque instant ses yeux d'enfant angélique se posaient sur elle puis il continuait sa route et ses recherches, plus impatient que jamais. A présent ils n'étaient pas loin des anciens docks de Londres après avoir écumé les coins les plus renommés dont les bords de la Tamise, Notting Hill, Whitechapel et d'autres quartiers plus huppés à la recherche d'un endroit ou s'abriter...

Bligh tenait pour principe que s'il était mort personne ne viendrait à l'enquiquiner pour qu'il paye son dû. Ainsi pouvait-il se permettre d'aller et d'entrer ou bon lui semblait, à sa propre convenance et à son unique désir. Plus aucune loi bassement matérielle ne l'empêchaient de goûter pleinement à certains privilèges.
Mais lorsqu'il avait senti l'air saturé et pestilenciel de toute cette bourgeoisie pédante sortant d'un grand hôtel, il n'était parvenu à contenir sa colère. Son dégoût pour la classe dite supérieure était allé si loin qu'il était reparti en trombe, ne laissant même pas le choix à Ally et l'entrainant avec lui. Il avait décrété :

"Ils s'étoufferaient avec leur caviar ils n'en seraient pas plus c*ns ! J'te jure quelle saloperie, ce coin !!".

Et voila donc trois heures qu'ils tournaient, trois heures. Errant à travers les rues, parcourant les ruelles, traversant les avenues bondées de monde ("et pas du beau !", répétait l'enfant grincheux), longeant les boulevards grossis par la circulation. Valentine, lui, allait à contre-courrant, défiant les voitures que son corps translucide traversait comme si de rien n'était. Il serrait toujours dans sa longue main fuselée celle, fine et délicate, de sa jeune protectrice et continuait son chemin tout en grommelant.

"Nous ne ferons jamais partie de ces gens-là, jamais ! C't'un état d'esprit Ally, et rien d'autre. Peu importe qu'on soit des fantômes et qu'on n'ait rien à payer. Rien que de foutre les pieds dans ce genre de coin ça me file la nausée !... voire la scarlatine ! Tu suis ?".

Il avait à peine jeté un regard juste afin de s'assurer qu'elle ne lui avait pas faussé compagnie. Constatant qu'il n'en était rien il poussa un bref soupir contenté et pressa le pas, longeant cette forêt de klaxons enragés et de "t'avance, gros c*n ?!" jetés avec fureur. L'adolescent lança naître un rictus suffisant et tâcha de réfléchir à l'endroit le plus propice pouvant leur servir de sanctuaire.

Tout à ses pensées ses yeux noirs d'obsidienne balayaient les alentours dans l'espoir de trouver une brèche par laquelle se faufiler pour sortir de cet enfer. Elle se profila à l'horizon entre deux voitures manifestement bloquées et dont les deux conducteurs se battaient comme des chiffonniers, s'envoyant des insultes en pleine figure comme on balance du poisson pourri. Ils parvinrent à gagner tous deux le trottoir et Val' se retourna vers sa "grande soeur". Il s'était arrêté et laissa échapper un petit soupir sur une mine déconfite.

"Je suis navré d'avoir été aussi brusque, Ally. Tu me pardonnes ? C'est qu'il fait bien noir et bien froid, tu vois, et j'veux pas passer la nuit dehors... tu comprends ?".

Ses yeux cherchèrent à regarder ailleurs tant il se sentait honteux. Il les baissa sur ses chaussures -sans doute le meilleur endroit où il aurait pu les cacher afin de ne pas sentir le regard trop pesant et trop accusateur de sa nouvelle soeur tant aimée. Il passa brièvement une mains dans ses cheveux épars et souffla un bon coup.

"On va s'remettre en route... mais tiens ! avant... -et il se défit de la veste qu'il portait, la posant sur ses épaules frêles et minces, s'avisant bien de recouvrir son corps pour qu'elle ne prenne pas froid- et garde-là tant que nous ne serons pas arrivés à bon port".

Il hésita à la boutonner mais jugea que ce n'était pas utile. Puis peut-être prendrait-elle mal ce geste un peu trop cavalier... malgré ses propres attirances et ce qu'ils étaient devenus l'un pour l'autre elle pouvait encore avoir certaines réticences. Il avait gardé ses mains le long des bras de la jeune femme et lui souriait désormais, plus détendu.

"Le velour te va bien, tu sais". Il gloussa et, à cet instant, son expression prit une autre tournure.
Il venait de croiser le regard de quelqu'un qui s'était arrêté sur eux... Son sang ne fit qu'un tour et son sourire dévala de sa figure pour le rendre plus terrible et plus mauvais encore. Il jeta un regard glacé à sa proie et empoigna brusquement Ally par les épaules pour l'écarter de tout danger juste avant de fondre sur celle qui avait osé poser les yeux sur eux. Sa rage décuplée par cet affront, son corps parvint à percuter le sien et à le renverser en arrière si bien que certains passants s'arrêtèrent sur cette jeune femme qu'un fou dangereux sortit de nulle part commençait à haranguer à pleins poumons :

"POURQUOI T'AS REGARDE MA SOEUR, HEIN ???!! QU'EST-CE QUE TU LUI VEUX ???!!"

Bruits, rumeurs, messes basses... l'on s'arrêta sur Valentine et sur la malheureuse. Mais la colère de ce jeune garçon dont les mains se refermaient avec avidité sur ses poignets n'était pas sans créer une certaine apréhension mélée de crainte...

"LA REGARDE PLUS JAMAIS, T'ENTENDS ?!".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ils sont vraiment tous mauvais ? [Bah libre ^^]   Mar 21 Oct - 21:26

Indiana se promenait tranquillement dans les rues. Elle était assez énervée à cause de la dispute qu'elle avait eu avec une de ses amies. Tout ça pour un mec .... Elle avait froid mais s'en fichait. Ses pieds frappaient le sol humide. Elle marchait vite à la recherche de quelque chose ou de quelqu'un, n'importe. Elle errait tout simplement. Comme elle ne regardait pas où elle allait elle se fit bousculer par des passants plus d'une fois qui grognaient "Pouvez pas faire attention", Indiana ne leur adressa même pas un regard, après tout ce n'étaient que des inconnus, elle ne les reverrait certainement jamais, et heureusement. Les maisons s'enchainèrent, les passants, les commerces, Indiana errait, elle avait de quoi faire vu la taille de la ville et puis personne ne l'attendait.
Indiana ne leva la tête qu'après avoir entendu une femme parler d'un mec qui marchait bizarrement et qui devait être saoul. Elle ne put l'éviter. Encore plus enervée, elle hata le pas. Elle se posa dans un bar pour se calmer quelques instants. De sa table, elle comtemplait les lumières de la ville, la nuit était tombée, tout était éclairée. Elle aurait pu rester là éternellement mais le patron la fit revenir à la réalité, il fermait le bar. Dépitée, elle régla l'addition et continua son errance.
Au fil des rues, elle croisa la route d'un mec et d'une jeune femme. Elle leva la tête en leur direction. Sans trop comprendre ce qui lui arriva, le mec s'approcha d'elle et la percuta, ce n'était vraiment pas sa soirée. Comble de tout il lui cria dessus, Indiana ne voulait pas envenimer la situation mais elle se méfiait, il avait l'air instable et assez violent. Assez nerveuse, elle réussit néanmoins à prononcer quelques mots :

_ On ne se connait pas, vous avez le droit de me parler correctement.

Il lui cria à nouveau dessus, les gens autour chuchotaient, bien sur personne ne lui vient à l'aide, ça aurait été trop facile. La petite Indiana ne devait compter que sur elle même.

_ Vous vous prenez pour qui ? Je ne suis pas l'une de vos potes. Arrêtez votre comédie, vous pourriez le regrettez, vous ne savez pas à qui vous avez affaire Monsieur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ils sont vraiment tous mauvais ? [Bah libre ^^]   Mar 21 Oct - 21:38

Ally devait presque courir pour parvenir à rattraper Valentine. Elle ne comprenait pas pourquoi tant de hâte, mais le suivait tout de même en silence, trottinant derrière lui, cherchant à comprendre ce qu’il regardait avec autant de nervosité. Il l’inquiétait : qu’avait-il ? Ils n’étaient attendus nulle part, après tout. Mais il semblait inquiet de leur abri, ce qui amusait Ally en silence. Elle traversait derrière lui, les voitures passant au travers d’elle de la même façon. Arrivée sur le trottoir, elle passait tout de même une main sur elle pour vérifier que tout était là, que rien n’était resté de l’autre côté.
Elle ne faisait pas vraiment attention à où ils allaient. Si bien que quand Valentine fit un brusque demi-tour, elle manqua de peu de tomber, et lança un regard étonné à l’hôtel. Elle n’avait rien contre les « bourges », et ne comprenait pas la réaction excessive de Valentine. En fait, à bien y réfléchir, elle était assez simple à comprendre, c’est pourquoi elle se tut, et elle n’eut qu’un sourire amusé, souhaitant tout de même que personne ne s’étouffe avec quoi que ce soit. Ally jeta un dernier regard à l’hôtel, apercevant quelques silhouettes solitaires et paraissant tristes aux fenêtres. Une femme en pleurs au deuxième étage. D’après ce qu’Ally put comprendre en suivant son regard, son copain venait de la quitter. Plus haut, un petit garçon aux cheveux noirs corbeaux regardait son papa et sa maman se disputer. Encore plus haut, un homme pleurait sur un téléphone portable, impossible de savoir ce qu’il s’était passé. Ils traversèrent, elle ne les vit plus. Elle regarda Valentine, l’écouta, hocha la tête.

« Je suis…Mais tu sais, ces personnes restent des êtres humains. Tous ne considèrent pas que la vie a un prix. »

Elle regarda l’endroit où elle aurait pu voir le petit garçon s’ils n’en étaient pas aussi loin.

« En tout cas pas encore. »

Ils traversèrent les klaxons, et un homme qui disait « on ne devrait pas mettre des femmes au volant » se retrouva, très étonné, avec la gameboy de son fils lui écrasant les doigts. Ally lui lança un regard mauvais, ignorant le fait qu’il ne la voyait pas de toute façon, et se laissa entraîner par Valentine qui fonçait à contre-courant. Elle ne remarqua pas tout de suite qu’ils étaient arrivés au trottoir. Elle sourit, retournant le regard vers Valentine, mais elle parut légèrement surprise.

« Eh ! Pourquoi t’en voudrais-je ? Bien sûr je te comprends, et je suis ravie d’être sortie de ce quartier. Nous n’étions pas à notre place, pour sûr. »

Elle haussa un sourcil, le regardant enlever sa veste et la lui passer sur les épaules. Elle ne retint pas un petit rire amusé.
°Allons, Val’ ! Je suis morte. Même enfermée dans un congélateur, je ne ressentirai pas le froid.°
Mais elle ne formula pas ses pensées. Il aurait pu se vexer, ou au moins se sentir ridicule, et paraître à nouveau honteux. Elle regarda les bras qu’il avait toujours sur les siens, puis la veste avec un sourire. Lorsqu’il lui dit que le velours lui « allait bien », elle rit avec lui. Mais quand il s’arrêta et la poussa, elle fronça les sourcils : que se passait-il ? Elle vit Valentine bondir sur une jeune femme. Elle poussa un cri, s’approcha d’eux.

« Valentine ! Arrête ! Valentine ! »

Il ne l’écoutait pas. Il hurlait, hurlait, secouait cette pauvre adolescente à l’air perdu. Ally tapa du pied.

«Valentine ! "

Il venait de hurler de ne plus jamais regarder Ally. Elle serra les poings, et cria si fort que même certains humains relevèrent les yeux, cherchant d’où venait la mélodie étrange qui était inhabituelle dans le vent d’hiver.

« VALENTIIIIIIIIIIIIINEE !!!! LÂCHE CETTE FILLLEEE ! »

Elle souffla, l’air énervée. Au moins, on l’avait entendue.

« Lâche-la, elle n’a rien fait de mal. En plus, c’est une chasseuse. Et les esprits comme moi, aidons les chasseurs. Je n’ai pas eu le temps de tout t’expliquer, alors ne t’emporte pas. Et s'il te plaît, lâche la, bon sang !! »

Elle tendit une main pour aider la jeune femme à se relever, et lui sourit

« Veuillez excuser mon petit frère. Il ne sait pas encore tout ce qu’il a à savoir. Il vient d' "arriver", ne lui en voulez pas.»

Puis se retournant vers Valentine, elle lui attrapa les épaules et voulut lui faire un câlin pour s’excuser de ne pas encore lui avoir tout dit. Elle espérait qu'il ne lui en voulait pas trop d'avoir hausser le ton, mais il agressait une vivante, bon dieu !

« Il y a trois sortes de fantômes, Val. Les captifs, ceux qui sont prisonniers des collectionneurs, les mauvais esprits, des créatures cruelles et avides de vengeance, et les protecteurs, comme moi. Et, par conséquent, je combats aussi les mauvais esprits. Donc je suis plutôt du côté des chasseurs, sans pour autant les laisser m’approcher de trop près. Mais, s’il te plaît, ne te jette pas sur tout ce qui me voit. Au fait, juste pour info, tout le monde te voit. »

Elle désigna les gens qui, autour, le regardaient. Puis elle sourit à l’adolescente

« Vous n’êtes pas une collectionneuse, n’est-ce pas ? »

Elle n’avait pas l’air avide de pouvoir, et la seule façon qu’elle avait de les regarder n’exprimait pas l’envie de les attaquer. C’est pourquoi Ally était confiante. Elle n’avait toujours pas lâché Valentine, tout de même légèrement méfiante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ils sont vraiment tous mauvais ? [Bah libre ^^]   Mar 21 Oct - 23:15

« VALENTIIIIIIIIIIIIINEE !!!! LÂCHE CETTE FILLLEEE ! »

Valentine était hors de lui... pire que cela, il était paniqué. Paniqué de ne savoir quoi faire exactement, paniqué qu'il soit arrivé quelque chose à Ally et à lui-même, paniqué qu'une nouvelle menace apparaisse, si infime soit-elle. Il avait vu cette jeune femme observer sa grande soeur d'une curieuse façon et s'était senti aussi agressé et menacé que s'il avait été à sa place. Il n'avait eu d'autres choix que d'écouter ce que son instinct lui avait dicté. Cela s'était passé si vite, aussi rapide qu'une balle lui percutant le crâne, idée fusante et fulminante à travers son esprit et retentissant en lui comme un signal d'alarme : il fallait protéger Ally, ainée ou pas. Il lui devait bien cela !

Certes, il avait été loin d'être galant. En général l'on apprend toujours aux jeunes hommes à se comporter en gentlemen vis-à-vis de la gente féminine... seulement pour quelqu'un qui partageait les poupées avec ses petites voisines de palier et se crêpait le chignon tout aussi furieusement à chaque mésententes, le respect qui sied aux dames n'avait absolument aucune valeur. Dans un certain sens il avait toujours considérer qu'ils se battaient à armes égales, sexes opposés ou pas.

Ally Spring eut cependant le bon sens de faire cesser cette rocambolesque mascarade due à son accès de folie soudaine. Valentine fut écarté et lança à son double féminin un regard incongru tandis qu'il se relevait sous ses sages explications. Elle parvint à remettre sur pied la malheureuse et son jeune frère demeura sans voix, croisant ses bras contre sa poitrine sur une moue d'enfant boudeur. Replaçant une mèche dans ses cheveux il n'anticipa pas le geste d'amour et de fraternité qu'elle eut à son égard et se retrouva serré entre ses bras. Voila qui mettait du baume au coeur et parvenait à calmer la bête tout en consolant l'indécrottable morveux qu'il était. La jeune humaine, vu la façon dont elle s'était défendue, ne lui pardonnerait peut-être pas aussi facilement... Qu'à cela ne tienne ! Il s'en moquait ! Ally comprenait, c'était l'essentiel.

Lorsqu'il saisit enfin qu'il était devenu visible aux regards des vivants Valentine arrondit des yeux ronds comme des soucoupes et observa son ainée sur un visage des plus abasourdis. Les paroles lui manquaient pour exprimer son embarras et sa crainte et il s'imagina dès cet instant être dans la peau d'une jeune fille qui vient de découvrir... qu'elle est brutalement devenue femme.

Tant de questions le chamboulaient quant à son état, tant de choses à éclaircir, à découvrir même...Elles lui brûlaient les lèvres mais mieux valait encore les garder pour plus tard. Il cherchait pour l'instant à apaiser sa colère et son angoisse, jetant de brefs coups d'oeil pour s'assurer qu'aucun humain ne serait présent pour le voir disparaître... A ce compte-là, la chasseuse -puisqu'il fallait les appeler comme cela- qu'il venait de bousculer ne s'était pas gênée pour lui adresser la parole ! Valentine, la tête baissée, lui décocha un regard sombre et sans appel :

"J'protégeais juste ma soeur, c'est tout".

Et de surenchérir, baillant un grand sourire :

"Et d'ailleurs, qu'est-ce que j'aurais à regretter, hein ?".

Euhhmm... il s'en mordrait les doigts, c'était certain à bien y réfléchir. Seulement il doutait fort maintenant que la petite blonde soit la seule à se mettre réellement en colère. Val grimaça à sa sottise et vint se placer aux côtés d'Ally, comme pour faire masse -portrait funèbre de deux jeunes morts aussi pâles que la lune.

"Chasseuse... Captifs... mauvais esprits... protecteurs. Ouais ! Ca commence à rentrer, j'crois.
Alor si tu es une protectrice et toi une chasseuse, moi j'suis quoi ?".

il papillonna des paupières, encore un peu égaré, mais en revint bien vite à un autre sujet de conversation tout aussi intéressant... puisqu'Ally venait de mettre le doigt dessus !

"Ouuaiss !! Renchérit-il d'un ton hargneux, si t'es une collectionneuse, c'est mal parti pour toi, c'est moi qui te le dit ! Ma soeur et moi on n'aime pas beaucoup les specimens dans ton genre, ok ?".

Puis il croisa les bras sur sa poitrine, prit un air méchant qui lui offrait quelques travers grotesques de mauvais garçon, fronça les sourcils et plissa les yeux. Fermement campé sur ses deux pieds, faisant bouclier devant Ally, il était prêt à faire parler la poudre s'il le fallait ! Si, si... ohh, un peu quand même !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ils sont vraiment tous mauvais ? [Bah libre ^^]   Mer 22 Oct - 12:19

Sans trop savoir qui c'était, une jeune femme lui vient finalement à l'aide, une aide inespérée de la part de quelqu'un qui connaissait cette brute. Elle savait qu'Indiana était une chasseuse, comme si c'était écrit sur son front. Elle aida Indiana à se relever, celle ci la remercia et lui rendit son sourire. Donc cette brute était son petit frère et ben Indiana se disait qu'elle avait beaucoup de chance d'être fille unique, quel sale gosse. Sa soirée ne pouvait pas être pire que celle ci.

_ Non je ne suis pas une collectionneuse mais une chasseuse. Moi c'est Indiana.

Monsieur semblait être un grand enfant, Indiana ne savait pas trop lequel des deux protégeait l'autre, peut etre bien les deux. La tête baissée, il semblait assez géné et tenta de se trouver des excuses comme quoi il voulait protéger sa soeur, Indiana s'en fichait royalement, un tel comportement ne se justifie pas de cette sorte. Elle ne lui adressa même pas un regard, elle préferait discuter avec sa soeur. Il revenait à la charge en affirmant qu'il n'avait pas peur et bla bla bla. Ayant marre de cette discussion dans un sens, Indiana lui lacha :

_ Fous moi la paix, d'accord. Je suis une chasseuse avec de grand pouvoirs. T'essaie de protéger ta soeur mais en es tu réellement capable? J'en doute fort vu que tu ne maitrise pas tes émotions ni ton comportement. Je sais ce que tu es, tu es un danger public.

Soulagée d'avoir vidé son sac, Indiana s'assit sur le sol humide pour se calmer. Elle n'avait pas imaginé que sa soirée se passerait comme cela, ça change de ses soirées passées devant la télé à regarder un dvd. Il ne manquait plus que le pop corn et on se serait cru dans un mauvais film, espérons que la fin sera digne de ce nom. S'adressant à la soeur :

_ Comment fais tu pour le supporter à longueur de journée? Je n'en aurais pas la force.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ils sont vraiment tous mauvais ? [Bah libre ^^]   Mer 22 Oct - 13:34

Ecoutant Indiana, Ally hocha la tête. Ces derniers temps, elle parvenait mieux à distinguer les chasseurs et collectionneurs, et c’était tant mieux, vu ce qui pouvait lui arriver par la suite. La jeune fille se présenta et Ally acquiesça avec un sourire

« Enchantée ! Moi c’est Ally, et lui c’est Valentine. »

Elle l’avait présenté en resserrant un peu son étreinte sur ses épaules, comme pour le désigner. Indiana était vraiment en rogne, et Ally comprenait très bien, puisqu’il avait réussi à la faire exploser quelques heures auparavant. Pour sûr, il était vraiment provocateur. Quand Indiana répliqua sèchement, Ally eut une petite grimace. Ca allait mal finir tout ça.

« Beaucoup, Val. Tu pourrais beaucoup regretter, surtout qu’elle est puissante. Et elle a les moyens de te faire regretter chacune de tes paroles »

Une façon gentille de lui faire comprendre qu'il avait intérêt à rester poli. Elle était embêtée. C’était vrai qu’il ne maîtrisait pas ses émotions, mais elle ne voulait pas qu’il se sente blessé et veule s’en aller. Elle ne le lâchait pas, refusant catégoriquement qu’il parte.

« Tu es encore tout nouveau, c’est normal que tu te laisses emporter, mais tu progresseras très vite, j’en suis sûre »

Ouh, c’était galère pour elle ! Elle était du même avis qu’Indiana, mais savait pertinemment que Valentine était quelqu’un d’impulsif, et il semblait souvent agir sans réfléchir, avec un petit sourire provocateur, pour tester les limites de son interlocuteur, et se mettant en grand danger.
Pour répondre à la question de ce qu’il était, Ally haussa les épaules. Elle n’avait encore jamais rencontré d’égaré, et ne savait pas comment les qualifier.

« Et bien…Tu n’as pas encore choisi ta voie, ou ta voie ne t’a pas encore choisi, j’imagine…Pour le moment, tu es juste le pire des provocateurs, mais ça m’étonnerait tout de même que tu deviennes mauvais esprit. »

Indiana lui demanda comment elle faisait pour le supporter, et Ally eut un petit rire amusé. Elle sourit joyeusement.

« Au fond de ce petit monstre, il y a un adorable angelot qui se cache. Bon, il se cache très bien, j’avoue, mais c’est vraiment un amour. »

Bien sûr, elle n’allait pas dire qu’ils s’étaient rencontrés il y avait de cela quelques heures, d’abord parce qu’il pourrait comprendre que s’ils se connaissaient depuis plus longtemps elle ne l’aurait pas supporté, parce que c'était la vérité, et ensuite parce qu’elle était persuadée qu’elle le supporterait très bien. Le secret qui le rendait amer n’était plus un secret pour Ally. Et vice-versa. Ils n’étaient à présent que le reflet de l’autre. Ce qui était amusant, car, puisqu’ils se ressemblaient physiquement et par leur passé, qui irait s’imaginer qu’ils ne sont pas vraiment frère et sœur ? Elle ne l’avait toujours pas lâché, ce contact la rassurait, elle avait plus de courage qu’habituellement, avec son petit frère à ses côtés. Au moins, elle semblait plus sûre d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ils sont vraiment tous mauvais ? [Bah libre ^^]   Mer 22 Oct - 22:28

Elle était près de lui, contre lui et il se sentait conforté. Elle lui expliquait tendrement les choses avec une douceur dont seule une soeur pouvait être capable ; sans passion frivole d'une amante ou maintien trop rigide d'un professeur. Ally était présente, derrière lui, et sa voix seule en imposait drôlement au garçon... ses mains aussi, placées sur ses épaules comme pour le retenir mais aussi le rassurer. Il commença ainsi peu à peu à se calmer, relâchant les tensions, déployant ses doigts étant devenus poings le temps de cet échange de paroles houleuses. A présent il disparaissait, du moins aux yeux des humains, mais pas à ceux de la jeune Indiana toujours aussi remontée contre lui et de plus en plus farouche. Lorsqu'elle dévia de son attention pour s'en remettre à sa grande soeur Valentine ne put qu'esquisser une moue passablement irritée, la tête rentrée dans les épaules.

"Comment fais tu pour le supporter à longueur de journée? Je n'en aurais pas la force.".

"Gna, gna, gna...", singea-t-il derrière son dos et Ally de reprendre :

« Au fond de ce petit monstre, il y a un adorable angelot qui se cache. Bon, il se cache très bien, j’avoue, mais c’est vraiment un amour. »

Visage de plus en plus grimaçant, Bligh grommela en douceur et prit une pause nonchalante, toisant la jeune chasseuse de toute sa menue hauteur. Un regard de haut en bas et le garçon boudeur croisa les bras sur sa poitrine.

"Moi j'dis qu'on devrait pas tout dire... si jamais c'est une espionne ou autre elle nous balancera à ceux qui nous veulent du mal !".

*Et il n'est pas question que je leur laisse te faire quoique ce soi*, songea-t-il en silence.

"Qu'est-ce qui me prouve par a+b que j'peux vous faire confiance, hein ? S'enquit-il, je sais, j'débarque, ouais ! Mais je ne suis pas non plus le dernier des idiots. Pardonnez-moi d'être méfiant et de faire attention à nous deux, mademoiselle, mais je préfère ne prendre aucun risque...".

Il se tourna vers Ally et prit délicatement sa main dans la sienne, plongeant ses iris sombres dans le creux des siennes. Ses traits étaient fermés, foncièrement plus sérieux qu'à l'ordinaire et peut-être même un peu trop inquiets.

"Viens, Ally. Partons".

Et d'en revenir à Indiana.

"C'est pas contre vous, bien sûr. Mais nous ne sommes pas en mesure de discuter avec des personens qui nous voudraient potentiellement du mal. Certaines choses ont été dures à traverser pour nous autres, défunts, et on en a bien bavé ! C'est pas pour recommencer".

Il inclina gracieusement la tête et ce d'une façon un peu trop féminine et maniérée, pinçant doucement ses lèvres à peine rosées.

"Bien, Indiana. Ravi d'vous avoir rencontrée. C'était très... instructif !".

Il n'était pas l'heure de plaisanter ni même de se laisser aller en paroles plaisantes et amicales. Valentine n'était pas tranquille et préférait encore jouer la carte de la sagesse et de l'isolement plutôt que de rester trop longtemps et ainsi tenter le diable... Sa soeur était épuisée, lui aussi, et ils avaient grand besoin de repos -d'autant plus qu'ils n'avaient pas trouvé d'endroit où loger. Fatigué le jeune homme étouffa un baillement et replaça quelques mèches noires lui retombant sur le coin de la figure.

"Allez, grande soeur. S'il te plait... on a encore du chemin à faire !".

Il tira doucement sa main.

"J'crois qu'on peut tenter notre chance du côté du London Bridge, l'encouragea-t-il sur un sourire, allez ! Un peu de courage !".

Et ses yeux se posèrent une nouvelle fois sur la jeune femme blonde afin de s'assurer qu'elle ne leur barrerait pas la route.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ils sont vraiment tous mauvais ? [Bah libre ^^]   Jeu 23 Oct - 12:35

Indiana n'avait pas encore rencontré ce genre de personnage, c'était un nouveau à Londres. Elle ressentit un peu de peine mais pas beaucoup après tout, il avait été très désagréable avec elle, juste pour un regard. Bienvenue dans le monde des fous ! Ils s'appelaient donc Ally et Valentine.

_ Il est comme un enfant qui ne pense qu'à s'amuser sans voir les conséquences que ça pourrait avoir. Perso je ne cherche pas les ennuis mais je déteste ce genre de comportement.

Indiana s'adressait à Ally, elle ne voyait plus Valentine c'était comme s'il était parti pour elle. A quoi bon lui parler, il n'en faisait qu'a sa tête. Elle préferait parler avec quelqu'un d'interressant qui écoute réellement ce qu'elle a dire, un dialogue en fait et non pas une discussion qui va dans un seul sens. En fait pour elle, Valentine était égoiste, il voulait proteger sa soeur à tout prix mais pensait il à ce qu'elle voulait faire?

_ Un angelot? Mouais je l'aurais plutôt qualifié de diablotin pour être poli. Mais bon tu dois le connaitre depuis plus longtemps que moi. La première impression compte beaucoup pour certaines personnes, heureusement que je ne m'y fi pas tout le temps.

Elle lança un coup d'oeil vers Valentine. Ally pensait que c'était un ange, l'était il vraiment? Indiana voulait en savoir plus, étonnament il l'intriguait. D'accord leur rencontre s'était très mal passée mais bon Indiana avait appris qu'il fallait toujours donner une seconde chance.

_ Une espionne? J'avoue je suis la complice de James Bond. Tu m'as démasqué, félicitation.

Cette question lui paraissait si stupide, qu'elle méritait une réponse du même niveau. Indiana une espionne? D'accord elle espionnait pour Zander mais bon ce n'était pas non plus une mission pour la reine d'Angleterre. Ca l'amusait qu'on puisse penser ça d'elle, elle devait paraitre convaincante en tant que chasseuse. Faudrait qu'elle dise cela à Zander.

_ Rien ne te prouve que tu ne peux pas me faire confiance mais l'inverse fonctionne aussi : qu'est ce qui ne te prouve pas que tu peux me faire confiance?

En y réfléchissant, sa phrase ne voulait pas dire grand chose mais Indiana n'était pas le genre de filles à tourner 7 fois sa langue dans sa bouche. Elle pouvait se montrer mauvaise quand quelqu'un la cherchait et là c'était le cas, Valentine ne la connaissait pas qu'il l'avait déjà qualifié d'espionne, d'une personne indigne de confiance, ne lui avait on jamais appris à donner aux autres ou était il toujours aussi désagréable?

_ Je serais une collectionneuse d'accord mais bon mon but n'est pas de vous faire du mal, car là c'est plutot toi qui en fait. Mais vas y part, je ne te retiendrai en aucun cas, loin de là. Mais j'aurais peut etre pu t'apprendre des trucs sur ce monde. Allez bonne continuation. Ravie de t'avoir rencontré Ally. Bonne chance pour la suite.

Au fond d'elle même Indiana ne voulait pas qu'ils partent mais bon elle n'allait pas le montrer. Ca serait un comble apès ce qui c'est passé entre eux. Elle avait limite de la peine de les voir vagabondés dans cette ville sans que le gens puissent les voir.

Sachez que dans la vie enfin euh ou après pour vous, tout le monde en bave. Même moi vous croyez que c'est facile pour une fille d'être une chasseuse? En plus je dois aller en cours, étudier en plus. Alors chacun sa m*rde ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ils sont vraiment tous mauvais ? [Bah libre ^^]   Ven 24 Oct - 17:54

Indiana avait comparé Valentine à un enfant, et Ally n’avait pu qu’hocher la tête, néanmoins elle n’était pas tout à fait d’accord. Certes son frère était un enfant, et pourtant…Il n’avait pas plus idée qu’elle de ce que cela pouvait être.

« Il y ait parfois des masques que l’on ne peut retirer. »

Sa phrase un peu étrange lui paraissait censée, si bien qu’elle ne donna pas d’explication. Elle était un peu lasse de ces chamailleries. Ally était perplexe devant la phrase de Valentine. Une « espionne » ? Mais de qui ? Pour quoi ? Ca n’avait pas de sens !

« Non, je ne pense pas Val. Elle n’est pas du côté des collectionneurs, et les chasseurs ne sont pas… »

Elle s’arrêta.
°Ils ne sont pas conscients du mal qu’ils peuvent parfois nous faire en essayant de nous faire quitter cette terre°continua-t-elle en pensée. De toutes manières, Valentine n’écoutait pas vraiment. Il avait pris sa décision, et la main d’Ally par la même occasion. En relevant les yeux elle croisa ceux, sombres et sérieux, de son frère. Elle se sentit parcourue d’un frisson, et le froid n’en était pas la cause. Il était trop inquiet pour qu’elle puisse discuter son ordre.

« Et bien, je…D’accord… »

Mais Indiana enchaîna, et Ally se figea. Elle prit conscience soudainement de nombreuses choses, et ses yeux devinrent vides, comme si elle était ailleurs. Non, elle n’avait pas grand-chose à apprendre à Valentine. Oui, Indiana serait plus appropriée comme professeur. La jeune morte avait été tant ébahie par ce choc que sa main avait glissé de celle de Valentine, et que la veste sur ses épaules commençait à glisser. Elle la rattrapa à temps, jeta un coup d’œil rapide à Valentine.

« Elle…Elle a raison. N’importe quel chasseur est plus renseigné que moi tu sais. Et puis…Ce n’est pas comme si elle te voulait du mal… »

Toutes ces hésitations, cette voix douce, mélodieuse, mais timide. Ally était de retour. Elle avait perdu son assurance en même temps que les doigts de Valentine. Indiana leur fit remarquer qu’elle avait ses propres problèmes, et Ally hocha la tête.

« N’ayez crainte, nous en sommes conscients. »

Elle mettait Valentine dans le même sac qu’elle, de toutes manières, il devait bien se douter que la vie d’un chasseur était compliquée. En jetant un coup d’œil à celui-ci, elle le vit bailler, l’air épuisé. Elle eut un petit sourire triste.

« Si vous êtes d’accord pour lui apprendre les trucs dont vous parliez tout à l’heure, et que, Val, tu es d’accord pour les apprendre, je pense que vous feriez mieux de vous revoir…Mais là, je pense qu’il vaut mieux que tu ne tardes pas trop dans le coin. Fatigué comme tu es, tu risquerais de te mettre en danger. »

°Et tous les gens autour…°
Ally avait à présent ce sourire impassible mais qui reflétait pourtant sa tristesse sans la montrer vraiment, ce sourire si caractéristique de la petite morte. Elle regarda un moment son frère, et Indiana. Elle n’avait plus rien à dire. Elle se sentait un peu idiote. Pourquoi ne pas avoir pensé à chercher un chasseur comme professeur ? Après tout, c’était Zander qui lui avait appris ces premiers pas dans le monde des morts, et, plus tard, Wade, carrément. Oh, bien sûr, elle n’emmènerait jamais Valentine voir Wade, de peur de la réaction de l’un comme de l’autre. Ally resserra la veste sur ses épaules. Ce froid qui l’entourait n’était pas celui de l’hiver.

« D’ailleurs, vous aussi, feriez mieux de vous abriter avec le froid qu’il fait, sourit-elle à Indiana, qui sait s’il ne va pas reneiger sous peu ? »

Elle ne savait pas comment se sortir de là. Elle avait peur que Valentine lui en veuille. Oui, elle lui avait promis de jouer les professeurs, mais il pouvait avoir quelqu’un de plus compétent ! Elle espérait qu’il comprendrait, et qu'il ne lui ferait pas une scène. Après tout, Ally n'avait fait qu'une proposition, et s'il était contre, il n'avait qu'à dire non. Mais ç'aurait été refusé une aide efficace pour un départ en flèche dans sa "deuxième vie".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ils sont vraiment tous mauvais ? [Bah libre ^^]   Ven 24 Oct - 19:45

Pas question !

Il aurait voulu le hurler, s'égosiller, tempester... mais il n'en trouva point le courage. Ce que lui demandait Ally, même indirectement et avec toute la douceur dont elle était capable, demeurait simplement impossible à réaliser ! Pas pour lui ! Jamais !
Abandonner cette jeune femme et ce qu'elle avait pu lui apporter était comme laisser derrière lui une trop grande partie de lui-même. Maintenant qu'elle s'était imposée à son devenir, qu'elle n'était pas simplement un visage que l'on efface de sa mémoire il ne pouvait la congédier. C'était au-dessus de ses forces, comprenez-vous ? Bien trop difficile...
Torturé, peiné que sa grande soeur tant aimée n'en reviennent à ce genre de réaction -pensant aux autres avant elle-même, il se mordilla avidemment les lèvres, baissant la tête afin que personne ne puisse voir l'embarras dans lequel il était plongé. Quelque part il se sentait comme délaissé même si une autre petite voix au fond de lui murmurait qu'Ally ne voulait que son bien.
Il renifla et observa une dernière fois Indiana dont les propos avaient été si censés en ce début de conversation adulte. Il est vrai qu'il ne pouvait affirmer avec franchise que cette jeune fille était foncièrement mauvaise... ou foncièrement bonne. Il se méfiait et peut-être même trop. Mais à force de tâter du bâton on finit par en redouter la sentence...

Les lèvres plissées, se contrôlant pour ne pas flancher, Valentine, si petit face à ces femmes d'expérience et de pouvoir, se ratatina un peu plus sur lui-même. Il avait l'impression d'être tellement fragile ! Un insecte que l'on aurait pu écraser d'un seul coup de pied... Etait-ce là une manière de réagir afin de protéger celle que l'on aimait ? Rien n'était moins sûr et il fallait le pardonner. En plus d'être puéril il avait un certain côté fillette !
Son coeur rendit un profond soupir et il sentit que ses yeux le piquaient un peu. Les paroles d'Indiana et d'Ally dansaient encore en sa mémoire...

"Je ne doute pas, Indiana, que vous êtes quelqu'un de fort et de suffisamment talentueux pour résister à des esprits au moins quatre fois plus puissants que nous... et que vous pourriez m'exploser la tronche sans que j'ai à lever le petit doigt. Mais vous ne le ferez pas, je me trompe ?".

Un bref regard à travers ses cheveux noirs. Il passa une main sous son nez, renifla encore.

"Je suppose que c'est mieux si je réagis en personne raisonnable : ainsi je m'excuse de tout ce que j'ai pu dire ainsi que pour ma parano. Mais comprenez, je suis encore un peu perdu et tout ce que je désire c'est qu'il ne nous arrive aucun mal à Ally et à moi...
Mais vous n'avez pas l'air d'être une personne si méchante que ça...".

Il eut un pâle sourire puis releva le visage, les yeux un peu brillants. il déglutit avec peine mais l'émotion était trop forte pour qu'il puisse seulement soutenir leurs regards. Il baissa à nouveau pavillon, tout penaud, dansant d'un pied sur l'autre en se triturant les mains. Son visage était aussi rouge et brûlant que du feu... pour un peu son souffle lui manquait.

*Me laisse pas tout seul, pensa-t-il, ne pars pas. Pardonne-moi. Je ne savais pas ce que je disais. S'il te plait...*.

Et le tourment fut trop assayant, la peine trop profonde. Il se jeta aux pieds d'Ally Spring, lui agrippant fiévreusement les jambes pour l'empêcher de partir tout en les serrant contre lui, et ce de toutes ses forces.

"Me laisse pas tout seul, grande soeur !! Explosa-t-il en sanglots, me laisse pas tout seul !! Je veux pas que tu partes, je veux que tu restes avec moi ! S'il te plaît !! Je ne veux personne d'autre que toi -léger regard à Indiana- sauf vot' respect, sniiirrrfffflll... je veux pas être abandooooonnnéééé !!!".

Il se laissa aller en cris déchirants et en pleurs ininterrompus tandis que ses larmes mouillaient le bas et les souliers de sa tendre soeur. Il frémit, renifla, tremblottant, ébranlé, sécoué de spasmes et de hoquets... il ne la lâchait plus. Ses bras faisaient étaux autour de ses mollets, envahi qu'il était par cette force irrassible. Il leva ses grands yeux rougis vers Ally et sa petite moue d'enfant apeuré articula avec difficulté :

"Gr-grande soeur... A-Ally. Trouvons un endroit où dormir. Je suis fatigué...".

Son discours prit fin en une grimace amère et il laissa ployer son front contre ses jambes à nouveau, murmurant soudain :

"Je veux aller dormir...

P-peut... peut-être qu'Indiana pourrait nous y aider !".

Et il lança un regard implorant aux lèvres tremblantes en direction de la jeune et jolie petite blonde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ils sont vraiment tous mauvais ? [Bah libre ^^]   Lun 27 Oct - 13:02

Indiana regardait les 2 frères et soeurs, ils avaient l'air exténués. Le comportement de Valentine changeait, il se montrait plus doux, il dévoilait une facette de sa personnalité qu'Indiana préferait, elle osait penser qu'il pouvait être sympathique. Elle l'avait jugé trop vite. Elle le regrettait, elle aurait pu s'excuser de lui avoir parlé aussi mal mais Indiana avait sa fierté, pour elle c'était la faute de Valentine.

_ Je pourrais vous faire du mal si je le voulais mais à quoi ça me servirait? Vous vous dites : oh une ado, que pourrait elle nous faire? Mais moi je vous dirai juste : Ne vous fiez pas aux apparences car sous l'aspect de l'adolescente que tout le monde peut voir, se cache une jeune femme mure, une chasseuse redoutée.

Indiana savait qu'elle avait beaucoup exagérée son portrait mais à part elle, qui le saurait? Elle voulait tellement impressionée ses interlocuteurs. Peut etre ne tomberont ils pas dans son piège, peut être qu'ils riront de ces paroles. C'est un risque qu'Indiana était prête à prendre. Elle devait essayer qu'ils aient confiance en elle mais ça ne serait pas forcément évident vu le début de leur relation surtout avec Valentine. Il se méfiait d'elle sans raison particulière, enfin il n'avait confiance qu'en Ally mais elle avait l'air d'apprécier la compagnie d'Indiana.

_ Je pourrais lui apprendre des choses sur ce monde mais pourquoi le ferais je? Après tout, je ne vous suis redevable de rien. Si vous ne me faites pas un minimum confiance, ça ne marchera pas. Je ne tiens pas à devoir me justifier tout le temps. N'est ce pas?

Tout en disant cela, Indiana fixait Valentine, elle attendait une réaction de sa part. Il s'excusa. Indiana n'en croyait pas ses yeux, elle se pinça pour être sure qu'elle ne rêvait pas. Sans y attendre Valentine s'accrocha aux jambes d'Ally. Indiana fut étonnée, il avait l'air d'avoir peur sans elle tel un enfant qui s'accroche à sa mère. C'est cela qui manquait à Indiana, un compagnon de fortune, quelqu'un à qui elle pourrait se confier. En voyant cela, elle ressentit une grande solitude.

_ Ma coloc' est absente, j'ai une chambre de libre chez moi. On y sera au chaud. Bien sur je ne vous oblige pas à venir, sinon je ne sais pas trop où vous pourriez dormir. J'ai erré dans les rues sans trop savoir où j'allais, je ne connais que très peu ce quartier.

Indiana les observait, ils avaient l'air si fragiles mais unis. En y repensant, Indiana se pinça la lèvre. Après tout ils étaient deux et elle seule. N'avait elle rien à craindre? Ils étaient fatigués mais comment seront ils après une bonne nuit? De toute façon, elle ne pouvait plus reculer, elle les avait invité chez elle. Elle sentait qu'elle allait mal dormir bizarrement. Elle aussi commençait à être fatigué. Le temps ne semblait pas s'améliorer, Ally avait raison il fallait mieux se mettre au chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ils sont vraiment tous mauvais ? [Bah libre ^^]   Ven 31 Oct - 0:02

Ally avait remarqué que Valentine se faisait plus doux, plus fragile, qu'il se montrait perdu. Elle fronça les sourcils. Il ne fallait pas. Il était fatigué, il perdait le contrôle de lui-même, et risquait d'en révéler trop sur son passé. Ally avait beau croire Indiana quand elle disait qu'elle était une chasseuse redoutée, elle ne l'en trouvait pas moins prétentieuse. Oh, certes, elle se doutait bien que cette fausse prétention dissimulait quelque chose. Peut-être un manque de confiance en soi. Sans doute qu'au fond, en disant cela, c'était aussi pour se convaincre, elle, qu'elle était redoutée. Qu'en savait Ally ? De toutes manières, cela ne la concernait pas ! Elle sourit à Indiana, hocha la tête.

« C’est clair : vous ne nous êtes redevable de rien, et ce ne serait que par pure gentillesse si vous accepteriez de vous occuper de Val, d’autant plus que la confiance entre morts et chasseurs et compliq… »

Elle fut interrompue. Les bras de Valentine s’étaient refermés sur ses jambes, et assez fort pour lui faire mal. Elle tenta de se défaire de cette étreinte et constata que son « petit » frère était bien plus fort qu’elle, physiquement parlant. Elle tapa du pied, regarda sévèrement Valentine. Mais il éclata en sanglots, et la supplia de ne pas l’abandonner. Elle haussa un sourcil, tenta de s’accroupir pour être à hauteur égale, mais la pression sur ses mollets était trop forte, et elle risquait la chute. De plus, il refusait catégoriquement de la lâcher.

« Allons, allons, personne n’a parlé de t’abandonner, lève-toi trésor. »

Elle essaya de l’obliger à se lever, mais n’avait décidément pas assez de force. Soupirant, elle posa ses mains sur les épaules de son ami.

« Valentine…J'ai dit qu'Indiana pourrait être un professeur pour toi. »

Cherchant à relever Valentine, elle finit par capituler, et, croisant les bras, souffla sur une mèche de cheveux qui revenait sur ses yeux.

« Quand tu as un professeur, ça ne signifie pas pour autant que tu te sépares de ta famille ! Je n’ai pas pensé une seule seconde à te laisser. Alors lève-toi immédiatement, tu me mets mal à l’aise comme ça… »

Elle passa une main affectueuse dans les cheveux de son frère avec un sourire doux, et lui saisit une main, l’obligeant par la même occasion à se détacher de ses jambes.

« Je sais que tu es fatigué, mais ça va aller. Tu vas dormir, et demain ça ira mieux. »

Indiana leur proposa la chambre de sa colocataire, et Ally cligna des yeux, eut un sourire.

« Oh ! Vous êtes vraiment…Merci. A présent, c’est nous qui vous sommes redevables. Je pense que c’est une très bonne idée que de nous abriter, et c’est adorable de votre part de nous proposer de l’aide. Qu’en dis-tu, Val ? »

Etrangement, Ally aussi savait qu’elle n’allait pas dormir. Même si elle considérait réellement Valentine comme son frère, il était dur pour elle d’imaginer qu’elle pourrait dormir dans la même pièce qu’un être masculin sans risque aucun. Elle souriait, l’air de rien, et on ne pouvait deviner les tourments qui la troublaient actuellement. Si Ally avait appris quelque chose en deux ans de mort, c’est bien qu’il fallait cacher au maximum ses émotions, afin d’éviter la révélation. Elle, elle était peureuse. Et c’est tout. Elle était connue comme ça, et était bien décidée à ne pas changer. De toute façon, c’était impossible. Elle était bien trop névrosée pour changer. Devenir quelqu’un de calme, de réfléchi. Enfin. Elle regarda Valentine, Indiana, et attendit le signal pour qu’ils aillent enfin s’abriter, se reposer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ils sont vraiment tous mauvais ? [Bah libre ^^]   Sam 1 Nov - 14:07

*Je me suis jamais senti aussi proche de quelqu'un avant...*.

Il dissimula un sourire, enlassant davantage les jambes de sa grande soeur, tout en en rajoutant un peu plus dans les sanglots qui "ébranlaient" son être.
Il entendait Indiana lui parler, dire qu'elle pouvait être redoutable et qu'ils avaient plutôt intérêt à se méfier plus qu'autre chose... Une fois de plus le jeune homme dut cacher une réaction en levant profondément les yeux vers le ciel pour ensuite mieux replonger le visage dans les genoux, désormais mouillés, de sa pauvre et tendre Ally Spring.

Une seule chose retint son attention et ce fut une phrase qu'il mit dans un coin de sa mémoire pour plus tard : elle pouvait très bien leur faire du mal si le coeur lui en disait, par sa simple et unique volonté sans qu'il n'aient rien demandé.
Il fronça durement les sourcils et ses lèvres se plissèrent à l'instant ou son étreinte se resserra par force. Il resta un instant sans respirer -ce qui n'avait rien de dramatique, on est d'accord- puis tâcha de canaliser sa hargne...
Si cette gamine essayait seulement de lever la main sur sa soeur il la tuerait, purement et simplement.

La jeune chasseuse embraya sur le fait qu'elle n'avait rien à lui apprendre -encore heureux tiens ! Apprendre d'elle ? Mais quoi ? Comment faire disparaître des Ghosts ?- et qu'elle ne le désirait pas non plus. Bien ! Au moins un point commun ! Elle répugnait d'ailleurs à ce qu'on ne lui fasse pas confiance et Valentine faillit lui répondre quelque chose de bien senti mais Ally s'y interposa en essayant de le relever et de lui expliquer plus clairement ce que signifiait ce "poste" de professeur.

En définitif, jamais elle n'avait eu en tête de le laisser à cette jeune femme, de l'abandonner seul, sans repaire, sans elle surtout... Elle tenta même de lui échapper à nouveau mais l'enfant qu'il était s'y refusa et resserra de plus belle -quitte à entraîner l'exaspération de l'une ou de l'autre, cela valait la peine. D'ailleurs sa jeune amie semblait un peu courroucée...

Valentine laissa planer une minute de silence le temps qu'elle puisse se calmer un peu et, de ce fait, ne pas trop lui en vouloir. Ce fut chose faite et il parvint à obtenir satisfaction : sa douce main dans ses cheveux, voici tout ce qu'il demandait ! Un peu de tendresse dans ce monde de brutes. Et qui pouvait mieux la lui donner qu'Ally Spring, sa protectrice ?

Il se laissa faire doucement, tranquillement, comme un bon petit frère, redressant sa face encore houleuse et trempée de larmes en sa direction -ses yeux de charbon plantés dans les siens. Il esquissa un pauvre sourire et remit en place une mèche de cheveux derrière son oreille. Mieux valait mimer la timidité et la crainte encore un peu...

C'est à cet instant précis qu'Indiana se décida enfin à agir. Il était temps ! Il l'attendait déjà depuis 5 bonnes minutes cette demoiselle quand même ! Ah les filles ! Les vraies filles, je veux dire... Elles sont parfois si compliquées !
Ainsi annonça-t-elle que sa colocataire était absente pour le moment et qu'elle leur laissait sa chambre.

Ally fut enchantée, elle ne devait pas s'attendre à une telle offre et ce fut plutôt une belle récompense ainsi qu'un soulagement certain de la voir si heureuse. Bligh s'en félicita intérieurement et jugea préférable de battre en retraite, abandonnant ses positions fermes et encore trop revêches. Se tournant vers la chasseuse il lui adressa son plus beau sourire :

"C'est cool de ta part, Indi ! C'est même super sympa !".

Un regard en coin à sa grande soeur et il embraya tout de go :

"J'accepte la proposition également. Je suis sûr qu'on sera très bien chez toi, y a pas de doute ! On pourra enfin se reposer, n'est-ce pas grande soeur ?".

Large sourire partant d'une oreille à l'autre puis il renifla, passant négligeamment sa main sous son nez :

"Et j'ai besoin d'une bonne douche et de grailler quelque chose alors... c'est parfait !!
Bien sûr on te dédommagera pour notre, arf, j'trouve plus l'mot tiens ! Euhh notre... inconvénient ? Quelque chose comme ça...
Ally ? C'est quoi le mot pour dire qu'on s'impose aux gens et qu'on en est désolé ?".

Innocence qu'il ne songeait même pas à dissimuler, contrairement à la jeune défunte si froide et si sûre d'elle-même. Elle avait appris beaucoup de choses et c'était là un reflet qui se lisait dans ses prunelles claires : le savoir. Ally Spring était pleine d'une certaine sagesse qui la rendait indubitablement plus expérimentée que lui... plsu vieille aussi ? Héhé. Valentine, quant à lui, avait encore beaucoup de chemin à faire avant de pouvoir prétendre savoir se défendre et lutter comme elle chaque jour.

Tout grand sourire sur un visage d'ange il considéra à présent Indiana Lawrence. Il restait néanmoins à distance respectable, s'arrangeant en même temps pour que sa soeur ne puisse être atteinte en cas d'attaque fourbe et soudaine ! Il fallait se méfier avec ces humains...

"Bien ! Bah on te suit, hein ! Rétorqua-t-il les mains dans les poches, c'est par où, Indi ?

A moins que ça t'ennuie si je t'appelle comme ça ?".

Son sourire s'élargit et il jeta un bref regard à sa soeur, l'air de dire : "attends un peu de voir c'qu'elle va dire qu'on rigole".
Les tantes ont un de ces humours parfois...

[HJ : que faisons-nous pour la suite ? *question à deux balles inside*]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ils sont vraiment tous mauvais ? [Bah libre ^^]   Sam 1 Nov - 14:58

Indiana attendait que ses deux interlocuteurs répondent à sa proposition. Allaient ils accepter ou refuser? Indiana était plutôt contente de recevoir des invités même si elle n'aurait pas pensé à 2 ghosts. Elle aurait plutôt pensé à invité des amis, on fait avec ce qu'on a.

_ C'est vrai qu'entre les morts et les chasseurs ce n'est pas vraiment une histoire d'amour. Je n'ai jamais réellement sympathisé avec un mort mais il faut une première à tout.

Indiana regardait Valentine s'agripper à Ally. Il ne voulait pas la lacher. Indiana était légèrement génée par la situation. Elle regarda l'heure, il se faisait tard et la température ne cessait de diminuer. C'était bien beau de discuter mais la fatigue commençait à atteindre Indiana. Enfin Valentine se mettait à parler.

_ Allez, suivez moi. J'ai trop froid. On en a pour une demi-heure à marcher. Si je marche trop vite, dites le moi. Tu peux m'appeller Indi, pas de soucis, je peux t'appeler Val?


_ C'est normal, je serai ravie d'être votre hôte. Le frigo est plein, vous avez de la chance. Pas de soucis tu pourras prendre une douche.

Pour montrer sa bonne foi, elle adressa un sourire à Valentine. Mine de rien, elle voulait en savoir plus sur lui, chez elle, ça serait l'occasion idéale.

_ Vous ne vous imposez pas puisque je vous invite. Ca me fera plaisir de ne pas passer la nuit seule.

Bien sur elle éviterai de dire à ses amis qu'elle a hébergé des morts chez elle, ils la prendrait pour une cinglée digne d'aller dormir dans un asile. Ils ne savaient rien de sa double vie. Ils ne devaient même pas être au courant de se qui se passe sous leur nez.

_ C'est par là, suivez moi. On en a pour un petit moment, si je marche trop vite, dites le moi.

S'adressant à Valentine :
Tu peux m'appeler Indi, si je peux t'appeler Val.

Les 3 compères marchèrent jusqu'a l'appartement d'Indiana. Il faisait froid. Indiana se frotta les bras engourdis.

-> on continue chez moi ^^ Dsl du post pourri.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ils sont vraiment tous mauvais ? [Bah libre ^^]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ils sont vraiment tous mauvais ? [Bah libre ^^]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les artistes sont-ils tous fous ? [Dr Crane & Music Meister]
» Même les Serpentard sont pas tous méchants...si? (PV)
» Seuls les tendres sont vraiment forts [PV]
» L'ours mal léché. [Léandre]
» (F) Katie McGrath ? les liens du sang sont parfois les plus forts [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost :: ARCHIVES :: Archive Ancienne Version :: Saison 4-
Sauter vers: