Ouvrez les yeux ... Ils sont parmis nous
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sinistre Nuit [Trevor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mathilda Jenlins

avatar

Féminin
Nombre de messages : 122
Age : 35
Emploi : Collectionneuse à plein temps.
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Sinistre Nuit [Trevor]   Lun 13 Oct - 17:47

Mathilda voyait les fêtes de Noel s’éloigner avec plaisir, elle détestait ce moment de l’année, cela lui rappelait trop de mauvais souvenir et puis de toute façon, elle n’avait personne avec qui fêter ce moment qui était sensé être familiale et plein d’amour. Bref la morosité dont elle avait fait preuve tout le mercredi et jeudi était peu à peu en train de disparaitre, elle retrouvait son petit sourire et son envie de rester cloitrer chez elle sous la couette, se muait en une envie de chasser qui se faisait de plus en plus pressente. C’est pour cette raison, qu’en ce vendredi soir, alors qu’il pleuvait légèrement, elle se rendit au cimetière de Londres, lorsque l’on voulait s’amuser s’était le meilleur endroit, ce soir, elle ne capturerait pas, elle se contenterait de les renvoyer car de temps en temps cela faisait du bien.

Elle arriva un peu après la tomber de la nuit, il faisait très froid et pourtant, la jeune femme n’était habiller que d’un petit pull et d’un pantalon large, car honnêtement, se battre avec une grosse doudoune n’était pas des plus facile. Mais le froid ne la dérangeait pas au contraire cela la motivait encore plus à se battre. Elle parcourut les allées de tombe sans les regarder et surtout sans se presser, car aussi bizarre que cela le paraisse, elle respectait énormément les lieux, et aussi les morts et leur histoire, c’est pour cette raison qu’elle ne se préoccupait pas des tombes autour d’elle, voir des noms s’était les imaginer vivant, vivre leur vie, ayant des sentiments et cela voulait dire être incapable de se battre ici, donc elle s’efforçait de le rendre neutre.

Elle trouvait les lieux étrangement calme, habituellement, on voyait une dizaine de fantômes dans chaque allée en train de se lamenter sur leur mort, mais là, aucun esprit n’était dans les parages, tout était calme et cela la mis un peu mal à l’aise, mais elle n’en continua pas moins d’avancer après tous le cimetière était grand et elle dénicherait bien un jeune fantôme quelques parts. En attendant elle se permit de se perdre quelques instant dans ces pensées afin de s’imaginer se qu’il pouvait être en train de faire, elle ne l’avait pas revus depuis leur diner au restaurant, pas un coup de fil, rien et elle se sentait un peu perdu en faite, elle ne savait pas sur qu’elle pied danser avec lui et bien qu’habituellement, elle menait les choses, prenant les décisions et surtout imposant ces propres règles, mais avec Trevor s’était totalement différent, elle se laissait imposer des règles avec lesquelles elle n’était pas sur de savoir jouer.

Perdu dans ces pensées, elle n’entendit pas tout de suite le bruit qui venait d’un peu plus loin cacher par les collines, mais par contre elle vit un véritable rassemblement de fantômes se qui lui parut vraiment étrange, car à moins qu’ils ne prépare une attaque en règle contre le monde des humains, les ghost ne se rassemblaient rarement ainsi. Elle passa auprès d’eux sans les voir, pour le moment sa curiosité prenait le dessus mais ceux qui la virent et surtout ceux qui la reconnurent car les réputations des chasseurs et des collectionneurs ne valaient pas que pour leur pair, les fantômes en se rencontrant, se chargeait eux aussi de faire connaitre les plus dangereux auxquels il ne fallait pas se frotter et Mathilda en faisait partis. Donc ceux qui la voyait et la reconnaissait prenait peur et fuyait rapidement, malgré l’attrait que semblait leur apporter le doux murmure qu’elle entendait.

Elle passa rapidement la petite butte et les buissons qui lui cachaient la vue, et elle éclata de rire, le son sorti de sa bouche avant qu’elle n’ai eut le temps d’y réfléchir, mais c’était tellement marrant, elle avait face à elle, environs 20 jeunes d’un âge allant de 19 à 24 ans et elle sut tout de suite que s’il était là s’était avant tout pour foutre la trouille aux filles qui était d’un nombre égale aux hommes. Ils espéraient les mettre dans leur lit en leur faisant peur avec l’idée des revenants dans un cimetière, si seulement ils pouvaient les voir, elle était sur qu’ils partiraient tous en hurlant comme des enfants. Enfin le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle avait totalement cassée l’ambiance mais elle s’en fichait car après tous, humains ou fantômes, elle avait envie de se battre et elle le ferait. Elle commença à descendre vers eux toujours hilare.


- Et bien, je ne pensais pas tombé sur une bande d’illuminé ce soir.

Presque tous les fantômes avaient disparus lorsqu’elle avait rit, il n’en restait que 5, elle fit un rapide tour d’horizon et vit avec plaisir que 2 étaient des novices, des tous jeunes et que les 3 autres était des dangereux, qu’elle avait déjà essayer de capturer sans aucun succès, elle savait donc qu’elle devrait se méfier d’eux, et elle les contourna discrètement alors que le groupe d’humain la regardait, les filles semblant soulagée alors que les hommes eux semblait en colère se qu’elle pouvait comprendre. Elle leur fit face croisant les bras devant eux, le silence s’installa, elle sortit alors sa dague, celle qui lui servait à capturer les ghost et elle vit que les filles semblèrent soudain plus inquiète, d’ailleurs elles firent quelques pas en arrière prêtent à déguerpir aux moindres soucis.

- Vous devriez laisser les histoires de fantômes aux grands les enfants.

Elle avait changé d’avis finalement, les 3 fantômes qu’elle pourchassait pour certain depuis des années lui faisait trop envie et elle était bien décidé à les capturer. Mais elle ne se doutait pas un instant qu’elle courrait un autre danger, son attention toute prise par les fantômes, elle ne se rendit pas compte que le groupe qu’elle avait pris pour des adolescents attarder était en faite un gang relativement dangereux de Londres et qu’eux ne la connaissait pas et était loin de se douter que les fantômes existaient vraiment, il ne la prenait que pour une idiote qui venait de sortir une arme afin de les menacer, elle ne vit pas les femmes quitter rapidement les lieux ni les garçons se mettre en position pour l’encercler, elle et les fantômes au milieu. Mais quand elle s’en rendit compte elle ne fut pas du tout apeurer au contraire, elle leva les yeux au ciel.

- Allons voyons, aller retrouver vos copines les gars j’ai d’autres combats à mener ce soir et vous n’en faite pas partie.

Elle était sur d’elle, arrogante et n’avait pas peur du tout, d’ailleurs elle aurait très bien put avoir le dessus sur les fantômes et les humains si les trois fantômes n’en avait pas profité pour posséder les humains qui étaient les plus proche d’eux. Elle comprit alors très rapidement son erreur mais au lieu de fuir elle fit face, elle avait face à elle 10 personnes, dont 3 surpuissantes. Elle fit alors apparaitre dans ces mains une batte de baseball. Un sourire froid s’était greffer sur son visage mais déjà 2 d’entre eux, les plus jeunes fuyaient ne comprenant pas se qu’elle avait fait. Mais elle n’eut pas le temps de savourer sa petite victoire qu’un simple tour de magie pouvait lui apporter car se fut comme le coup de sifflet qu’ils attendaient, ils attaquèrent.

Ils étaient fort et nombreux, mais sa batte et ces pouvoirs l’aidèrent à avoir le dessus, elle acheva rapidement, les humains les assommant ou les tuant, elle ne le savait pas et en fait elle s’en fichait, elle avait reçut tout de même sa part de coups, et elle aurait certainement des bleus mais cela aussi lui importait guère. Elle approchait au but, mais elle n’avait pas prévu qu’alors elle tournait le dos à ceux qui était à terre et ce fut là sa plus grosse erreur, l’un d’eux réussit à se relever et la saisit par la gorge l’immobilisant un instant, pile à se moment les coups se mirent à pleuvoir lui cassant quelques côtes et lui ouvrant la lèvre mais celui qui commençait lentement à l’étrangler, voulut en finir, en sortant un couteau de sa poche arrière, il le planta profondément sous l’omoplate de la jeune femme qui ne put retenir un hurlement de douleur. Sans savoir comment elle réussit à se libérer, elle tenta de mettre de l’espace entre elle et ces assaillant pour tenter de reprendre le dessus mais elle comprit rapidement que s’était raté, les fantômes ne la laisserait pas repartir vivante du cimetière à moins qu’elle ne jumpe se qui blesser pouvait s’apparenter à un suicide mais elle n’hésita pas une seconde, elle courut droit devant elle, se concentrant sans le vouloir sur Trevor et elle jumpa.

Elle sut qu’elle avait réussit à quitter le cimetière quand elle percuta rudement le mur de la chambre de Trevor, elle s’y cogna durement la tête et sentit sa peau craquer au niveau de son front. Elle avait surement dut faire un boucan d’enfer mais elle n’y fit pas attention, elle se laissa tomber le long du mur, le couteau encore enfoncer dans la peau lui faisait un mal de chien, elle sentait le sang couler le long de sa tête. Bref rien de réjouissant, elle tenta de se relever mais tous se mit en tanguer autour d’elle si bien qu’elle se laissa retomber lourdement au sol, s’appuyant contre le mur de son épaule valide elle reprit lentement sa respiration. C’est alors qu’elle entendit de la musique dans la pièce juste à côté et surtout beaucoup de voix, Trevor avait organisé une petite fête et elle s’apprêtait à la gâcher et surtout le mettre dans une mauvaise position, si quelqu’un la voyait, il se demanderait premièrement comment elle était arrivé là et surtout comment se faisait il que blesser comme elle l’était, elle venait voir Trevor.

La chambre était plongée dans la pénombre et elle tenta de se concentrer pour Jumper mais tous se qu’elle réussit à faire c’est de faire tomber tous se qui se trouvait dans l’armoire en faisant encore un peu plus de bruit et donc attirant surement encore un peu plus l’attention sur la chambre. Elle ne voulait pas que quelqu’un d’autre rentre dans la chambre à part lui et donc elle sortit son téléphone et l’appela. Elle eut l’impression qu’elle attendit des heures qu’il décroche mais en faite cela ne prit que quelques secondes, tout comme le faite qu’elle était arrivé moins de 30 secondes plus tôt. Elle entendit sa voix, heureuse, du moins détendu et professionnelle et elle du fermer les yeux pour se concentrer.


- Trevor … dans ta chambre … seul … fait vite.

Elle avait murmuré et un instant elle se demanda même si elle avait parlé, son souffle était coupé comme si elle avait couru sur des kilomètres et l’empêchant de faire de longue phrase, elle raccrocha alors sans attendre de réponse et elle attendit. Elle se concentra sur sa respiration douloureuse pour ne pas perdre pied, elle ne voulait surtout pas sombrer dans l'inconscience, il en était hors de question. Elle prit une grande inspiration se qui lui arracha un petit gémissement de douleur la faisant se prostrée un peu plus encore, elle posa sa tête contre l'armoire, elle grimaça en sentant du sang couler le long de son visage par la plaie qu'elle s'était fait à son front en arrivant mais aussi de son omoplate ou le couteau était encore profondément enfoncer. Elle se mordilla nerveusement la lèvre mais là aussi elle sentit le gout du sang, elle avait du se couper la lèvre dans la bagarre. Elle prit une nouvelle insparation qui fut tout aussi douloureuse que la précedente mais cette fois, elle se retint de pousser un gémissement, elle pensait avoir au moins deux côtes cassés, on pouvait le dire, elle s'était fichu dans un sacré pétrin ce soir. C'est alors qu'elle sortit de la contemplation imaginaire de ces blessures, elle entendit quelqu'un arrivé près de la porte, elle sentit son coeur accelerer, elle leva les yeux alors que la clanche s'abaissait lentement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sinistre Nuit [Trevor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [0204] nox hawkins ? je vis la nuit parce qu'on m'a dit que j'allais mourir un jour. [NOCTALI]
» La nuit du renouveau.
» Sinistre farce éléctorale dans les Caraibes selon le journal Humanite.fr
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost :: ARCHIVES :: Archive Ancienne Version :: Saison 4-
Sauter vers: